2014 : on y croit ! on décroit ?

L’actualité de la campagne : http://www.haute-normandie-decroissance.fr/?cat=33

Pour nous aider : http://www.haute-normandie-decroissance.fr/?p=1051

Source : proximités #3 : http://www.proximites.net/Seance-conviviale-de-pliage

Pour lire le texte : 2014 : ON Y CROIT ! ON DÉCROÎT ?

Nous sommes quelques Havraises et Havrais à ne pas céder à la sinistrose ambiante et à avoir choisi de construire une liste et un programme pour les élections municipales.

Cela n’a pas été évident, ça ne va pas de soi pour tout le monde. Mais ça nous a paru nécessaire. Car même si beaucoup d’entre nous ne croient plus à la politique, telle qu’elle se montre en spectacle de plus en plus désolant, ou de plus en plus sinistre à vrai dire, nous ne nous résignons pas à voir se construire une éventuelle prochaine dictature sans rien faire, ou à tout simplement assister à la capitulation de la politique face à la finance.

Alors nous avons décidé de FAIRE de la politique, au niveau local. Nous nous réunissons tous les lundis soirs pour bâtir un programme électoral municipal. On joue le jeu, comme si on y croyait. Même si notre intention n’est pas d’être élu mais d’user de ce canal pour faire entendre une voix utile et raisonnable: celle de la décroissance. Et puis si nous avons un élu, nous assumerons, nous siègerons au conseil municipal, pour faire entendre cette voix.

La liste s’appelle « LE HAVRE 2014, DÉCROISSANCE ? ». Le point d’interrogation c’est pour inviter au débat car nous ne sommes sûrs de rien. Pour nous la décroissance choisie est une évidence, un réflexe salutaire mais le projet est en constante évolution, il fluctue, il bouillonne, il repose, il murît. On a commencé par déconstruire tout car les fondements ne nous semblent pas bons et on essaie de rebâtir autre chose.

Notre démarche est simple: nous commençons par faire le constat de la situation qui prévaut sur tous les sujets concernés par la gestion municipale (le plus souvent un triste constat) pour ensuite imaginer ce que pourrait être  » l’utopie réalisatrice » dans ce domaine, dans un avenir plus ou moins lointain, pour enfin trouver un chemin pour y parvenir, c’est à dire les premières mesures concrètes qui vont dans cette direction, les premiers pas du chemin. Ces premières mesures constitueront notre programme de transition pour Le Havre. Cette transition, nous la voulons démocratique (la démocratie directe, pour de vrai, pas l’autre), ancrée dans une proximité ouverte, solidaire, écologique, responsable et volontaire.

Cette utopie réalisatrice consiste à imaginer le monde dans lequel nous souhaiterions vivre: non marchand, sans compétition ni domination où bien vivre est possible dans une frugalité gourmande. Cette vision nous aide à questionner nos déplacements, la notion de travail et d’éducation, notre rapport à la sécurité, à la santé, à la culture, à l’argent et… à nos poubelles, notre consommation et production d’énergie, d’aliments, notre façon d’occuper l’espace public, de le pacifier, d’y vivre avec nos vieux, etc…

TOUT doit être repensé, pour trouver les premiers pas. Et pour nous, le chemin est plus important que la destination et la façon de choisir ensemble le chemin est aussi plus important que le chemin lui-même. C’est pourquoi nous nous exerçons à la démocratie directe, aux prises de décisions par consensus et tant pis si nous nous arrêtons pour discuter et que nous en restons là. C’est ça qui nous semble le plus important. D’autres l’ont fait avant nous, le font en même temps que nous, ailleurs. Un réseau d’objecteurs de croissance est en train de naître, depuis quelques années : Participons à leur débat.

Ne pas prendre le pouvoir, mais changer le monde tout de suite, autour de nous, en commençant par le début: décoloniser notre imaginaire, et prendre la parole. Et nous invitons toutes celles et tous ceux qui se sentent proches de notre démarche, et voient là un bon moyen de ne pas capituler, à nous rejoindre.

http://www.haute-normandie-decroissance.fr

 

Cette entrée a été publiée dans Actu, Municipales 2014. Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *