Dérèglement climatique, comment agir maintenant ?

Mardi 22 janvier à 20h00 à l’Amphi MRSH de l’Université de Caen

J’y serai pour dire que le principal enjeu lié aux contraintes écologiques, c’est la lutte pour la justice sociale.
– Qu’il ne s’agit pas de sauver la planète, mais de s’assurer que la transition écologique soit la plus sereine possible pour toutes les populations.
– Proposer des outils de justice sociale pour amortir les changements dus à la transition écologique (choisie ou subie)
– Que ces changements impliqueront un changement radical de train de vie difficile à imaginer et à conter. Pour que ce changement soit désirable, au lieu de réduire proportionnellement tout, on pourra faire collectivement le tri entre le futile et le nécessaire. C’est la différence entre austérité et décroissance.
– Qu’il y aura forcément des résistances, venant de l’oligarchie, mais aussi de l’inertie collective à penser d’autres mondes possibles.
C’est en cela, que l’enjeu lié aux contraintes écologique est un rapport de force social

Le tract recto-verso

Cette entrée a été publiée dans Actu. Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.